Nos sources : l'imaginaire populaire

Loïc et Daniel, animateurs des cours et céramistes indépendants, vous donnent quelques détails sur leur travail, leur parcours et les artistes qui les ont marqués tout au long de leur parcours :
 
Nos références sont multiples mais nous essayons toujours de rester sensibles à l'élan créateur du XXe siècle (Art Nouveau, Art Déco, Art Moderne voire Art Contemporain...) et notamment au bouleversement que le monde des arts décoratifs a connu après la seconde guerre mondiale.

Les influences, les thèmes des décors, les formes sont, comme chez de nombreux céramistes des années 1950-60, puisés dans notre imaginaire commun bâti sur notre histoire, nos mythes et légendes, les religions... mais en 2016, comment ne pas avoir envie de parler de notre société ? de solidarité, d'humanisme, de nature, d'écologie, d'espoir...

En deux mots : nous travaillons comme de vieux céramistes en essayant de parler des traces que le passé a pu laisser, tout en restant connecté à notre monde d'aujourd'hui !

Pour ce qui est de la technique, nous passons par le tournage pour de petites séries par exemple, par le modelage plus spontané et par le colombinage pour plus de liberté.
L'émail nous fait rêver mais nous n'en abusons pas. Des centaines de centaines d'essais mais nous avons choisi les plus simples... pour l'instant, car quand on commence avec les émaux, on ne peut plus s'arrêter ! Nous travaillons avec les méthodes de frère Daniel (Daniel de Montmollin) et de Marc Uzan.


--dalo-dalo-dalo-dalo--


Voici quelques artistes (dont beaucoup de céramistes !) qui ont toujours compté pour nous. Certains sont devenus des professeurs, des amis, des modèles... tous restent des sources d'inspiration.
Note : des liens inclus dans le texte permettent d'aller visiter directement d'autres sites.


Ceux qui comptent le plus dans notre travail :
(et ça ne se voit pas forcément !)
 
Robert (1930-2008) et Jean CLOUTIER (1930-2015) - la céramique en s'amusant
Frères jumeaux, leur travail s'est toujours fait en commun.
Formidables techniciens,ils ont été formés à Paris et sont également passés chez Georges Jouve et Pol Chambost. Dès les années 50/60, leurs pièces sont en faïence émaillée (1020°C) parfois tournées, souvent moulées et retravaillées (décor, ajouts...).


Vase diablotin et Bardot


Grande tête de Taureau (double) et petit taureau

Rare vase boule jaune et un autre à décor de frise
Ensemble de vases boules
Robert DEBLANDER (1924-2010) - la maîtrise complète
Dans les années 50, il commence avec la faïence et un graphisme original. Dans les années 60-70, ses formes sont plus sculpturales et en grès. Puis les porcelaines rejoignent les autres terres qu'il continuera à utiliser.
Il a su créer et maîtriser de nouvelles formes tournées, des décors en réserve uniques et une vaste palette d'émaux. Par son travail, ses écrits, son implication pour faire reconnaître la céramique comme art majeur, son influence est primordiale pour comprendre la céramique contemporaine en France.
Sa femme Françoise l'a suivi tout au long de cette recherche de la perfection, atteinte avec ses dernières sculptures en grès, cuites chez et par Eric Astoul (cuisson bois dans un four de type asiatique) à la Borne.


Grès et porcelaines

Frère Daniel (1921-) et Frère Lutz (1963-) - émail es-tu là ?
Daniel de Montmollin est devenu frère Daniel en entrant à la communauté de Taizé en Bourgogne. Très tôt, il s'est penché sur les couvertes des grès et porcelaines et c'est aujourd'hui un spécialiste incontournable des émaux de hautes températures constitués de matières premières trouvées dans la nature comme les cendres végétales. Pédagogue, il a notamment écrit un ouvrage indispensable pour commencer la recherche sur les émaux.
Frère Lutz l'a assisté pendant plusieurs années tout en pratiquant le travail de la pierre, la terre polie, etc. Très discret, nous avons choisi ici de l'associer à frère Daniel tout comme les nombreux frères qui travaillent à l'atelier de la communauté. Aujourd'hui, Lutz Krainhöfner vit et travaille à Londres.


Grès et porcelaine de frère Daniel
Nos références chez les anciens :
Bernard LEACH pour ses poteries mais bien sûr ses écrits
Hans COPER
Lucie RIE
Alice COLONIEU
Vassil IVANOFF (1897-1973)
Jean et Jacqueline LERAT
Albert (-2009) et Pyot THIRY
Roger CAPRON
Jean DERVAL
Robert PICAULT
VALLAURIS et les années 50 : création originale avant le made in China
Jean BESNARD
Pol CHAMBOST
Jean PICART LE DOUX
Jean LURCAT
André BORDERIE
et évidemment la céramique chinoise des Tang et des Song, des coréens de la période Koryo, du Japon...

chez les contemporains : 
Marc UZAN
Claude CHAMPY
Catherine VANIER
Jean GIREL et Valérie HERMANS
Marie-Laure GUERRIER
Xavier DUROSELLE
et l'extraordinaire Alain VALTAT qui aime tant partager et faire découvrir.

et les indispensables de notre bibliothèque : 
- La céramique en France 1925-1947 de Anne Lajoix
- La céramique française des années 50 de Pierre Staudenmeyer
- L'âge d'or de Vallauris de Anne Lajoix
- Le Guide des céramistes (5e édition, 2013) par la Revue de la Céramique et du Verre pour ne louper aucun atelier pendant les vacances !

De nombreuses monographies ont été éditées dernièrement par la Revue de la Céramique et du Verre, n'hésitez pas à aller faire un tour sur leur superbe site.